30/06/2007

Couché de soleil sur le lac Tanganyika

Dans les années 50-60 on avait pour habitude de se retrouver en soirée sur la plage d'Usumbura.
Les adultes discutaient de leur côté pendant que les enfants jouaient au cerf-volant ou à d'autres jeux.
Le couché du soleil sur le lac était superbe.
coucher%20de%20soleil%201
 
coucher%20de%20soleil%202
 
coucher%20de%20soleil%203

16:52 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : couche de soleil |  Facebook | |

Commentaires

sans le passé pas de présent ..sans présent pas d'avenir Michèle , pour répondre à ton courriel .. tu te dis contente de voir des commentaires sur ton site , j'en ai autant pour ton site car j'y reviens souvent meme sans laisser de comments , car les ajoutes que tu fait ajoute à sa valeur et c'est si bon de se replonger , et meme de voir et de revoir d'anciennes interventions - les nouveaux récits , les anciens tous ensembles ils entretiennent notre mémoire. Mon fils n'a pas connu tout cela , et quand il perçoit des petites larmes dans le copins de mes yeux , il mets ses mains sur mon dos en me demandant si ca fait mal ...? il dis qu'iil comprend , mais en réalité même à 32 ans il ne pourrait comprendre car à ce jour et Dieu plaise que cela ne lui arrive JAMAIS , il n'a pas encore du laisser quelque part une partie de son " âme" comme nous . Je dis toujours que le coeur il se ménage .. il s'accomode des vents et marrées , l'âme jamais . et ton site nous sert , je dis nous car je suis persuadé que je suis LOIN d être le seul .( peut être à le dire oui mais ...."dans le silence tout le monde pleure tu sais " ... c'est plus commode . continue à nous donner cette joie ... à vrai dire Coco m'a envoyé des photos de ma maison comme tu le sais , il y a longtemps que je n'avais pas pleuré de joie !! merci.

Écrit par : Willy | 30/07/2007

Répondre à ce commentaire

ENL7VE MOI LES FAUTES MICHELE DE GRACE .... il est tard , mais c'est bourré de faute mamaaaaaaaaaaaaaaannnnnnn !!!! quelle horreur .!!

Écrit par : Willy | 30/07/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.