31/07/2007

Merci André pour tes photos !!!

Comment oublier nos départ pour l'Afrique dans les années 50 !!!
Comment oublier ces merveilleux DC 3 et DC 4 où il fallait énormément de temps avant qu'ils ne décollent et tant d'escales avant d'arriver à destination ( Rome, Athène, Le Caire, Karthoum, etc !!!! )
Comment oublier le steewart qui venait nous chercher pour nous enmener visiter le cockpit, la gentillesse du commandant et son co-pilote qui nous faisait assoird sur son siège.......cétait magique  !!!
Avion-Papa1-4-54
Comment oublier ces bus américains à mes yeux qui nous enmenaient à l'école
Bus
Comment oublier nos heures passées à nager dans la piscine de l'Entente Sportive à en avoir nos mains toutes fripées !!!
Entente sportive
Comment oublier la cathédrale d'Usumbura où j'ai fait ma communion solennelle IMAGE0022
Comment oublier l'hôtel Paguidas tant de fois cité sur mon blog. IMAGE0025[1]
Comment oublier le lac Tanganyika, le cercle nautique, le port, le Coconut
Nautique (Medium)
Impossible d'oublier .....cela restera gravé à jamais dans mon coeur !!!
IMAGE0024
La Mission
La mission
Vue du belvédaire
Rue du Belvédère
Le Coconut
Buja%2520%25201964%2520Segers%2520%2520face%2520au%2520coconut

29/07/2007

Avec la Sabena vous y seriez déjà !!!

bigSabenaAfrican
 
px5025

 

2007-03-13T03_41_25-07_00

23:57 Écrit par Michèle dans Afrique,R.D.du Congo,Burundi, | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sabena |  Facebook | |

26/07/2007

Souvenirs des tremblements de terre à Bujumbura ( suite )

Souvenirs de Bebert :

Je me rappelle tres bien ces tremblements de terre. Beaucoup de gens (comme nous) ont dormi plusieurs jours a la belle etoile en raison de la periodicite de ceux-ci.

Ce dont je me souviens egalement, c'est que ces tremblements ont coincide presque jour pour jour avec le changement de la monnaie locale. En effet, on passait du franc Rwanda-Urundi au franc Burundi. La population locale estimait que c'etait un signe et il fallait abandonner cette idee de changer la monnaie.

Le batiment Sella (en face de l'Old East) avait ete je crois celui le plus touche par ces tremblements.

Souvenirs d'Edouard :

Effectivement c'était le 22 septembre 1960, ma femme était institutrice à Stella MatutIna moi à la Brasserie, dans les banques c'était la panique.
Les gens dormaient soit dans leur voiture au bord du lac, d'autre dans la montagne.
Certaines personnes ont quitté le Burundi définitivement  ( de frousse )

Bank de Buja httpwww.museum.com.uaprojectengclubbelg2.html
Bank de Buja httpwww.museum.com.uaprojectengclubbelg2.html

Souvenirs de Douchka :

Nous n'étions pas à Bujumbura mais lors du tremblement de terre de septembre, mes beaux-parents étaient sur la route vers Uvira et mon beau-père croyait avoir un pneu plat.

Il s'arrête et ma belle-mère est sortie pour voir les pneus. ce n'est qu'à ce moment-là qu'ils se sont rendu compte qu'il y avait un tremblement de terre !

Je crois que c'est à la même époque qu'au Cercle Nautique que Madame Falaise nettoyait le canot à moteur de son époux (le toubib).

Elle était au bord de l'eau et frottait le bateau quand soudain elle a vu l'eau se retirer vers le large comme si elle avait été aspirée. Elle est restée un moment interloquée et puis a vu l'eau revenir à toute vitesse ! Elle a eu tout juste le temps de se sauver devant ce tsunami miniature! Il paraît que l'épicentre se situait quelque part dans le lac.

Voilà pour les tremblements de terre. J'en connais d'autres, mais il n'y a plus de place!!!
Douchkamuzuri

cerccle%20nautique

 

Souvenirs de Willy

BUJA 58
Nous habitions le quartier Zeimet , juste passé le pont de la Moha . Ce quartier à l'époque était formé d'une seule ceinture et d'une avenue qui y menait.
Notre maison que certains on pu voir sur HK était la dernière dans le quartier côté droit .
maison%20de%20willy%20de%20buja%20%28600%20x%20450%29_jpg%20%28450%20x%20337%29

Un soir en rentrant d'une soirée au Paguidas, papa, maman la bonne et moi... ...non papa, maman et nous, les enfants, dans la voiture, nous vîmes un serpent dans la lumière des phares un peu avant d'entrer dans la parcelle.

C'était un immense python qui traversait la route.

Mon paternel pris l'initiative malheureuse de rouler de dessus et de le bloquer avec ses deux roues avant.

le Python ne fit ni une ni deux, il enserra le capot de la voiture dans un bruit de choc assez sourds et traumatisant.

Nous hurlions dans la voiture, le père hurlai de nous taire et se mit a klaxonner ce qui reveilla le voisinage ( tout de meme pas tres nombreux )

Un des voisins, un architecte italien, tira le serpent de deux coups de 12, la voiture changea rapidement de couleur, elle vira du bleu mauve metalisé au rouge carmin, quelques minutes apres ce fut le silence.

Papa continua sa route......nous avons tous très mal dormi.

Le lendemain la peau de cette bête sèchait dans le jardin étendue au soleil.

Elle garni aujourd'hui le mur de la cage d'escalier de ma demeure.

Resize of DSC01440 (568 x 426)

 

Resize of DSC01439 (568 x 426)

Merci Willy pour ce récit, mais je t'avoue que je ne suis pas sûre que je pourrais apprécier cette peau sur un de mes murs........brrrrrrrrrrrrrr !!!!!

Michéré

25/07/2007

Divers souvenirs !!!

J'ai demandé à mes copains d'enfance ( Burundi ) de me raconter quelques souvenirs marquants de leurs années vécues à Bujumbura.

Les tremblements de terre des années 60 en ont marqué plus d'un.

Les bestioles ( serpent, araignée, cancrelat ) en ont marqué d'autres.

En voici quelques uns !!!

En 1960,  j'étais à Bukavu, j'ai connu un grand tremblement de terre qui a affecté sérieusement Usumbura. J'étais à la maison quand j'ai cru entendre venir un très gros camion. Le sol s'est mis à trembler violemment et mon chat, affolé se tenait les quatre pattes écartées. Ce tremblement a lézardé l'un ou l'autre batiment public ( je ne sais plus lesquels) et a endommagé la jetée du port à Usa.

J'ai aussi eu une histoire de serpent, dans la salle de bains ,qui s'était enroulé autour d'un tuyau à quelques centimètres derrière moi. Cela se passait à Albertville en 1952.

Ayant vécu plusieurs années sous tente en brousse, loin de tout, j'ai bien sur plusieurs souvenirs comiques,tristes ou folkloriques, concernant aussi bien les Noirs que nous. Je les ai d'ailleurs racontés dans un récit destinés à mes enfants et qui, à ma grande surprise a intéressé d'autres personnes, famille, voisins, amis.

Et voilà! Karibu Tena.

Kitanda

 

14/07/2007

Le bougainvillier

Tous les jardins de Bujumbura avait son bougainvillier.
La plupart de nos haies étaient faites de cette plante là !!!
Visoterra-et-encore-4638

00:10 Écrit par Michèle dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bougainvillier, burundi |  Facebook | |

13/07/2007

Fleurs du Burundi

Je me souviens de l'odeur lancinante de cette fleur à en attraper des maux de tête.
Lorsqu'on la cueillait fleur un liquide blanchâtre s'écoulait de sa tige que je ne pouvait pas toucher car c'était parraît-il du poison. 
Visoterra-magnolia-bis-4636

http://www.visoterra.com/images/original/Visoterra-magnolia-bis-4636.jpg

23:51 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : fleurs, burundi |  Facebook | |

12/07/2007

L'entente sportive en 07/2007

Corinne se trouve en ce moment à Bujumbura pour 4 mois. Elle m'a promis de prendre des photos de la ville qui a parraît-il bien changé depuis mon départ en octobre 1974.
Un des endroits incontournables pour moi à Buja était l'Entente Sportive.
Que de merveilleux moments j'y passé enfant, adolescente et même plus tard en tant que maman avec mes enfants.
Souvenirs ! Souvenirs !
Merci Corinne pour ces photos prisent en 07/2007
226_2684
 
226_2700

227_2702

 

19:43 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : entente sportive 2007 |  Facebook | |