07/08/2007

Mon retour en Belgique

Mon départ définitif du Zaïre a été décidé lorsque je me suis rendue compte que la sécurité de mes enfants était en jeu.

Avant de rentrer au pays je suis partie vivre 1 an à Bujumbura chez mon père avec les enfants en 01/1974.

Ce fûrent les plus beaux mois de ma vie.

dyn006_original_571_375_pjpeg_54142_86b6ad23e117d7f015d5ee14875a8fae
Lorsque j'ai repris l'avion pour rejoindre mon mari au Gabon, j'ai fixé une dernière fois les montagnes, le lac Tanganyika, la Ruzizi, la plage en pleurant, je sentais que je les regardais pour la dernière fois.
belvédaire (600 x 557)
Je suis restée royalement 1 semaine au Gabon......mon rêve était brisé.....je ne voulais plus vivre en Afrique, pour la 1ère fois de ma vie je ne souhaitais qu'une chose revenir vivre chez moi et oui ! chez moi en Belgique.

Tournant important dans ma vie de femme !!!

Dur apprentissage que de vivre à la mode européenne.
Dur ! dur ! de supporter les mentalités belges qui sont tellement à l'opposées de celles que nous avions en Afrique !!!

Dur ! Dur ! Dur de s'adapter aux 4 saisons, l'hiver étant celle que je n'ai jamais beaucoup aimé et que je n'aimerai sans doute jamais, mais je m'y suis faite !!!

Lorsque l'on apprend que vous êtes née au Congo, que vous y avez vécu pendant de longues années vous avez systématiquement droit aux clichés nuls de chez nuls :

- " Tu es née au Congo ? Ta mère est noire ???? "
Moi : " Pourquoi ma mère et pourquoi pas mon père !!!!
- " Tu manges avec une fourchette !!! "
Moi : Bè oui ! pour pouvoir me gratter les côtes et arriver ainsi à rire de tes kône-ries !!!! 
- " Parrait que vous aviez plein de boy !!! "
Moi : Heuuuuuu !!!! Comment s'appelle ta femme à journée ??? Et celle qui fait ton repassage....???
- " Parrait que vous frappiez les pôvres petits noirs ? "
Moi : Oui ! 3 fois par jour, ils adoraient ça, tu veux que je te montre......grrrrrr !!!!
C'est dingue et à pleurer tout ce que j'ai pû entendre et encore maintenant plus de 30 années plus tard !!!

Mais bon on s'y fait, il ne faut surtout pas se laisser désarmer par ces idioties et faire tout pour ne pas devenir comme leurs auteurs !!!


 

22:20 Écrit par Michèle dans Afrique,R.D.du Congo,Burundi, | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |

Commentaires

Eh oui...j'ai eu droit aux mêmes commentaires. Surtout au collège : "nous étions des salauds de Blancs qui avions exploité les pôôvres petits Noirs" ! Et quand leurs inepties étaient ponctuées du sacro-saint "c'est mon père qui me l'a dit"...il n'y avait plus rien d'autre à ajouter. Le pire pour moi, parce que je ne comprenais pas comment on pouvait décliner autant de "conneries", c'était quand de bonnes âmes me croisaient en ville en compagnie de mes cousines Noires (enfin mulâtres). Le frère de mon père a épousé une Congolaise. Et j'adore ma tante autant que mes cousins/cousines. Après j'avais droit aux regards inquisiteurs et propos vachards : "vous les avez adoptés ou vous les avez achetés ? Ils étaient vos boys là-bas ? ".
Je n'ai pas supporté bien longtemps...et puis j'avais bien trop froid au Plat Pays.

Écrit par : Nadine G. | 08/01/2011

Répondre à ce commentaire

Coucou Nadine,
Avec un peu de retard je lis vos messages avec beaucoup d'attention et de plaisir.
Pouvoir discuter avec quelqu'un qui a vécu les mêmes choses que moi dans ce pays lointain qui nous a marqué à vie est un véritable bonheur.
Je ne les ai pas encore tous lu, ayant du monde en ce moment à la maison mais je profite d'un moment de calme pour vous laisser ce message.
Je vais vous écrire par mail....promis !
Amitié
Michèle De Coninck

Écrit par : Michèle | 08/01/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.