24/06/2009

« Sa place est au Burundi »

Image
Le professeur Emile Mworoha

L’historien burundais,  Emile Mworoha ,estime que la dernière demeure du roi doit être dans son pays.

Mwambutsa IV est enterré à Genève. Pensez-vous qu'il serait important que sa dépouille soit rapatriée au Burundi pour y être inhumée avec les honneurs dus?
Personnellement, je pense qu’effectivement il serait important que sa dépouille soit rapatriée car sa place est au Burundi. D’autres nations africaines l’ont fait, comme l’Ouganda avec son roi  mort à Londres.  Mwambutsa IV est l’avant- dernier  roi de la grande dynastie Ganwa qui a régné sur le Burundi pendant plus de trois siècles. Il fut un grand monarque. Il ne faut pas perdre de vue qu’il est monté au trône très jeune- à trois ans, le 16 novembre 1915. Le roi Mwambutsa va connaître ainsi deux régimes coloniaux, l’allemand puis le belge. Et on l’oublie souvent, c’est sous le roi Mwambutsa  IV que le Burundi a reconquis sa souveraineté, le 1er juillet 1962. Ce serait une manière de reconnaître la figure politique de ce grand  monarque dans l’histoire du Burundi.

Suite : http://www.iwacu-burundi.org/index.php?option=com_content...

02:36 Écrit par Michèle dans Souvenir du Burundi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Collectif Reconcilions -nous avec Mwambutsa Bangiricenge Chère Madame
Mufasoni,
Il y a trois mois, j'ai été touché par un article au sujet de la dépouille du feu Mwambutsa Bangiricenge. L'heure qui a suivie, j’ai lancé ce collectif afin de sensibiliser nos compatriotes.
Notre volonté est le retour au pays du défunt Roi. Il s’agit d’un devoir citoyen qui soulève la question du sens que nous (burundais, amis du Burundi et africains) accordons à notre patrimoine culturel et historique. En ce qui concerne les voies et moyens, il me semble qu’ils pourraient analysés ultérieurement.
Aujourd’hui, le collectif a trois mois, c’est le temps que je m’étais fixé pour créer un cadre permettant d’atteindre cet objectif. Au cours de trimestre estival, j’ai redécouvert plusieurs livres (un peu poussiéreux, je reconnais) sur le Burundi de ma bibliothèque. J’ai aussi découvert votre blog.
J’ai été à la recherche d’information et image (j’ai publié une petite partie) sur le Burundi.
En effet, le cadre du collectif s’est apposé tout naturellement.
Dans le but de développer ce projet, je souhaite avoir votre soutien (votre amour du Burundi), je prie d’adhérer à notre collectif et de devenir un membre actif.
Cette collaboration volontaire et indépendante permettrait de développer une analyse critique tout en offrant des informations de meilleure qualité.
Par ailleurs, Chaque trimestre nous pourrons nous fixer des objectifs et évaluer.
Assurément, votre participation permettrait d’apporter un regard (à travers la publication d’informations, d’anecdotes, de proverbes, photos, de liens, culturels et historiques), des réflexions des propositions sur le développement de ce projet.
Dans l’espoir que mon appel trouvera un écho favorable, je vous prie de recevoir mes cordiales salutations.

Tugiré Amahoro
Latif Rukara

Écrit par : Rukara Latif | 18/09/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.