23/08/2010

Les fraises du Burundi....un régal pour les papilles !!!

Ah !!!! Les délicieuses fraises du Burundi. Elles étaient tellement bonnes et très sucrées, un  vrai régal pour les papilles. Je n'en ai jamais mangé d'aussi bonnes depuis. 
Je ne peux m'empêcher de sourire en repensant à certains jeunes vendeurs, très futés, qui venaient à la maison nous vendre leurs fraises. Elles étaient présentées dans des petits paniers en osier assez profonds en prétendant que ces derniers étaient remplis à ras bord de fraises alors que bien souvent ils bourraient de paille la moitié du panier pour ensuite y ajouter les fraises. Mais voilà N'Yange, notre boy, veillait au grain !!! Il leur demandait de vider le panier et vérifiait le contenu de ce dernier. Gare à celui qui voulait le tromper sur la marchandise. Il m’apprenait tous les trucs et astuces pour ne pas me faire avoir par ces garnements :-D
Pareil pour les oeufs, il les pimait dans un grand seau d'eau et ne prenait que ceux qui restaient au fond. A ce jour je pime encore mes oeufs de cette manière lorsque je ne suis plus trop  sûre de la fraîcheur de ces derniers.
Mais au fait " pimer " est-ce français ou ki-français.
Je ne trouve pas ce mot au dico :-S

25229_1344146480367_1132407134_1059813_3417341_n.jpg

 

 

 

 



00:22 Écrit par Michèle | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | |

Commentaires

Les belles fraises!! Je suis allée 18 mois au congo(ex zaïre) et c'est vrai que les fraises y étaient succulentes!! Mon fils est né à Bukavu. Bisousssss

Écrit par : gootchai | 13/12/2010

Répondre à ce commentaire

"pimer" est un mot kirundi hérité à l'origine du mot français "peser" mais qui a pris le sens le plus large de contrôler (qualité). Ainsi peser, analyser (laboratoire),... se dira "gupima" en Kirundi

Écrit par : Emmanuel | 28/06/2011

Répondre à ce commentaire

Un grand merci Emmanuel pour votre explication.

Il est un fait évident qu'étant née au Congo mais et ayant grandi et vécu de longues années au Burundi ce mot a toujours fait partie de mon vocabulaire. De retour en Belgique je me demandais pourquoi on ne comprenait pas " mon français " comme le verbe " pimer " et bien d’autres mots :-)

Grâce à vous je vais pouvoir donner à ceux qui tout comme moi on vécu au Burundi l'origine exact de ce mot.

Nous utilisons aussi le mot " fungulateur " pour le décapsuleur de bouteille. Son origine viendrait sûrement du swahili " fungula "

Mes amitiés

Michèle

Écrit par : biloulou | 28/06/2011

Répondre à ce commentaire

Les meuillets fraises venaient de Bugarama... Tot a fait succulentes...

Écrit par : Barracuda62 | 06/02/2012

Répondre à ce commentaire

Les meuilleurs petites fraises venaient de Bugarama... Tout a fait succulentes...

Écrit par : Barracuda62 | 06/02/2012

Répondre à ce commentaire

Hello
Nom les meilleurs fraises venaient de notre plantation NYABYGONDO devenu TEZA Les anciens vont s'en souvenirs ... MARC CHARLIER ( Et lui vous l'avez connu) J'y était a USA de 51 à 67 Amitié a tous Marc Lol

Écrit par : marc | 09/03/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.