31/03/2011

le Burundi est le grand vainqueur du Salon International du Tourisme (du 9 au 13 mars 2011) à Berlin en Allemagne

 
Le Burundi vainqueur du salon touristique : vers une redinamisation du tourisme
30-03-2011

Le Burundi pourrait être une autre destination touristique dans les jours à venir, après le Salon International du Tourisme qui s’est déroulé du 9 au 13 mars à Berlin en Allemagne et dont le Burundi est sorti vainqueur.

Tels sont les espoirs de la ministre du Commerce et du Tourisme, Mme Victoire Ndikumana, le directeur pays du PNUD, Gustavo Gonzales, et même du président de la république Pierre Nkurunziza, lors des cérémonies de la remise du trophée au président de la république par la ministre du commerce, Mme Victoire Ndikumana, ce mardi à Bujumbura.

« Au Rwanda, et même dans les autres pays, le tourisme est une grande industrie, qui peut même générer des fonds plus que le café ou le thé, » a souligné le Directeur Pays du PNUD, Gustavo Gonzales, lors de ces cérémonies.

« Le Burundi a plusieurs choses à montrer au monde, » a ajouté la ministre Ndikumana, soulignant que lors de l’exposition en Allemagne, les décors burundais attiraient déjà plus de monde. Quant aux danseuses et tambourinaires burundais, la ministre a fait savoir qu’ils ont effectué une démonstration spectaculaire qui a séduit beaucoup de gens présents.

Le président de la république de son coté a montré que le Burundi a des chances et surtout de belles choses à montrer au monde.

Selon lui, gagner la première place dans des compétitions (sauf en football) est devenue comme une habitude. Il a rappelé que, Miss East Africa a été burundaise, que les journalistes burundais on1t inventé un grand moteur de couverture médiatique, appelé synergie de Médias que l’on trouve nulle part ailleurs sauf au Burundi.

Notons que le Burundi venait de passer 20 ans sans poser le pied dans ce salon d’exposition touristique, suite, soit à la guerre ou à d’autres raisons inconnues.

Le trophée est arrivé au moment où le pays venait de rétablir la sécurité sur l’essentiel de son territoire, un acquis qui risque de se volatiliser suite à la montée des violences ces derniers jours.

Les mesures de développement du secteur touristique doit impérativement être accompagnées par la stabilité sécuritaire et politique pour stimuler les touristes, les investisseurs et autres à venir nombreux au Burundi, un pays des diversités uniques au monde.

Par Désiré Nimubona/Radio isanganiro

14:01 Écrit par Michèle | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

née à usumbura 13 juillet 1941
tous ces souvenirs d'enfance ressurgissent en voyageant sur ce site...merci

Écrit par : katia israel | 03/04/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.