14/11/2012

Le cinéma Paguidas avant (années 60-70 ) et après ( 2012 )

Le cinéma Paguidas avant et après devenu un magasin ( à gauche difficile de le reconnaitre )
ciné paguidas avant.jpgA gauche l'ancien ciné paguidas devenu magasin de .......jpg

11:13 Écrit par Michèle | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |

Commentaires

Le Cinema Paguidas, c'est moins grave que la demolition de l'hotel Paguidas pour construire l'hotel Novotel. On vient de construire un mur devant le Novotel, ce qui fait que l'aspect architectural de la ville Bujumbura est completement massacre.

Écrit par : Frederic Niyakire | 30/12/2014

Répondre à ce commentaire

Je suis tout à fait d'accord avec vous. Nous somme nombreux à regretter l'hôtel Paguidas. Le Novotel construit à sa place n'est qu'un masse de béton sans âme et d'apprendre qu'en plus on ajoute un mur devant ce dernier me rend franchement triste.
Quand je pense qu'il avait aussi été question de détruire l'hôtel Burundi Palace en face de l'ex Paguidas, je suis heureuse de constater que ce projet est tombé à l'eau, du moins je l'espère.
Tous ces immeubles avec beaucoup de charme fait partie du patrimoine Burundais.
Je vais demander à un ami de faire une photo de ce mur.
Merci pour le renseignement.
Michèle

Écrit par : Michèle De Coninck | 31/12/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour, je suis née en 1951 à Elisabethville, j'y ai vécu jusqu'en 1957 puis avons déménage à Léopoldville après indépendance sommes allés a Usumbure (Bujumbura) jusqu'en 1967 à Bujumbura j'ai été à Stella Matutina de 61 à 64 Ensuite je suis allée chez les Dames de Marie de 64 à 67 et fin 1967 nous somme repartis pour Lubumbashi j'y suis restée jusqu'en 1970 puis retour en Belgique pour y étudier , mes parents sont repartis en 1971 pour Kinshasa jusqu'en 1986 ! papa travaillait d'abord pour Sabena ensuite pour Air Congo et pour finir à Air Zaîre ...
Au plaisir de vous lire
Cordialement
Christiane Van den Eynde

Écrit par : Van den Eynde Christiane | 04/02/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.