28/06/2007

Autres souvenirs de Fanchon à Buja

Autres souvenirs

 

Si tu veux d'autres souvenirs, notamment reliés à la plage de Mme Delcroix, j'ai quelques anecdotes à raconter.

Je me souviens d'un jour où toutes les personnes grandes et petites ont ramassé tous leurs "bintous" et se sont éloignées car il y avait une madame hyppo. qui arrivait accompagnée de son petit.

Or, pour ceux qui l'ignorent, à part faire du cheval sur un hyppopotame, rien n'est plus dangereux qu'une maman hyppopotame qui est accompagnée de son petit. Et si vous l'ignorez aussi, contrairement à ce que vous pourriez penser vu son gabarit et son poids, cette adorable petite bête est plus rapide que vous à la course.

Autre chose à ne pas faire si vous croiser un hyppopotame, ne jamais vous mettre entre lui et l'eau. Il se sent menacé et il charge.

Autre anecdote, un jour, en sortant du lac Tanganyika où je venais de nager, je sens quelque chose qui me chatouille le popotin. Eh bien figurez-vous, que sans les mains, sans les pieds, je venais de pêcher un poisson (que je me suis empressée de remettre à l'eau). .....comentaire de Michèle :

Va falloir que tu m'explique alors comment tu l'as attrapé ce poisson ......!!!!;-))))

Encore une autre : nous étions quelques enfants à nager dans le lac (toujours plage Mme Delcroix) et nous n'avons jamais pris la poudre d'escampate aussi vite.

En effet, à cette époque, l'eau avait baissé et le bord du lac se trouvait quasiment au niveau du 1er mur de la maison. A notre grande frayeur, nous avons aperçu un serpent qui nageait. Quelle trouille !

A+ pour la suite.

Françoise

14:58 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : souvenir de buja |  Facebook | |

Souvenir du tremblement de terre à Buja d'André

Un jour au matin, avant de partir, ma mère me passe un coup de peigne en vitesse. Pendant ce temps, tout se met à trembler.

Nous sortons en vitesse de la maison. Ma mère nous rassure car elle avait déjà senti de petites secousses la nuit.

Nous partons à l’école. Le sujet sur place est évidemment le tremblement de terre qui vient de se passer. En classe, une deuxième secousse survient. Les fenêtres et les portes sont ouvertes comme d’habitude. Et, il n’y a pas d’étage. Chacun pour soi et nous nous retrouvons tous dans la cour de récréation. J’avais encore mon stylo en main mais le professeur m’a plaqué contre le mur et j’ai un peu mal à l’épaule. Tout se calme. Nous rentrons en classe.

Pas pour longtemps car les secousses se suivent et deviennent importantes. Une fissure s’est créée au-dessus du tableau noir. Chaque fois que nous rentrons, le professeur met un trait en bout de fissure.

Cela devient grave. Chacun par ses propres moyens doit rentrer à la maison. 

Mon père, quant à lui, a été réquisitionné par la radio locale pour envoyer les messages sur ondes courtes au départ des bâtiments administratifs. Il est à l’étage. Heureusement, passant par la fenêtre, il se retrouvait sur le toit d’une annexe. C’était la panique partout.

Rentré à la maison, je vois mon oncle réfugié fort détendu. Il faut dire qu’il avait une certaine habitude des tremblements de terre car sa région congolaise était volcanique. Il a même eu la charmante idée de me faire grimper au sommet d’un arbre afin de ne plus ressentir les secousses quand elles arriveraient. C’était dix fois plus difficile car le mouvement était fort amplifié. A ma question de ne pas tomber dans une éventuelle crevasse la nuit, il me proposait tout simplement de dormir sur un tapis en caoutchouc bien élastique.

Par la suite, nous avons visité la ville pour juger des dégâts. Le nouvel aéroport à peine terminé avait bien résisté mais les luminaires de l’aérogare étaient pendants. C’était triste à voir.

Chez un copain de classe, on passait la main dans une fissure de sa chambre à coucher. La ville avait bien résisté. Un seul atelier sur la route du lac s’était effondré.

Ces tremblements de terre auraient été provoqués par des effondrements du sol sous le lac Tanganyka. C’est pour cela qu’un raz- de-marée a été craint. Mais plus de peur que de mal.

 

Merci André                                                            

 

14:50 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tremblement de terre |  Facebook | |

Souvenir d'un tremblement de terre à Buja de Fanchon

Je dormais à poings fermés !

 

Je n'ai pas ressenti la secousse ni entendu le bruit, car à cette époque, comme j'étais un mutoto (j'avais 7 ans), je faisais un gros dodo.

Je me souviens juste que papa est venu nous réveiller tous et nous faire sortir de la maison. Je n'ai pas d'autre souvenir.

Pour ce qui concerne la flotte par contre, ça je m'en souviens très bien. La maison que Mme Delcroix faisait construire sur la plage a été submergée jusqu'à environ la 1/2 de la hauteur des murs.

Et effectivement, la plage qui auparavant faisait quelques dizaines de mètres (de la route jusqu'au lac) avait complètement disparue.

L'eau était vraiment très haute, car je me souviens que mes plus jeunes soeurs et moi n'avions pas pied et nous nous accrochions donc à maman ou à un des aînés.

Cela a duré très longtemps avant que la maison de Mme Delcroix ne soit à nouveau hors de l'eau et que l'on puisse la finir et y faire finalement un restaurant (le Saint-Pierre).

Lorsque j'ai quitté Buja en 1974, je pense qu'il y avait à peine un an qu'il fonctionnait.

Fanchon

14:42 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : tremblement de terre, buja, lac tanganyika |  Facebook | |

Rity ! Te souviens des années 60 à Bujumbura ?

Ma chère Rity !

Te souviens-tu des années 60 à Buja ?

De la place Jugers ( 1ère photo ) avec le resto
"
 Le Swiss-grill " et le collège tout blanc là haut sur la montagne !!!
De l'entente sportive lieu de rendez-vous des copines et copains !!!

Nous écoutions les derniers succès sur notre tourne-disque à piles tout en bronzant sur la pelouse de l'entente sportive.

Nos rires, nos flirt, nos bousculade dans la piscine ! 

Age tendre et tête de bois !!! 

Nous avions 15, 16 ou 17 et plus !!!

 Sur une des photos David me fait des oreilles de lapin, cher David que j'ai retrouvé 40 ans plus tard, grâce au net et à Albert, un ancien de Buja.

Albert vis aux USA, David en Israël mais j'ai l'occasion de les revoir ne fusse qu'une fois par an en Belgique où ils viennent  une fois par an pour David qui vient voir une partie de sa famille. Albert fait aussi de temps en temps des aller-retour, j'ai pû le rencontrer en avril de cette année quanta David j'ai eu le plaisir de passer quelques heureus avec lui il y a 15 jours à Bruxelles.

Que tu es toute mignonne et jolie, Rity, dans ton bikini blanc à poids qui faisait ressortir ton bronzage que tant de filles t'enviaient.

Que de lotion solaire à base d'huile, de vinaigre, de miel et de je ne sais plus trop quel autre produit elles se concoctaient  pour essayer de rivaliser avec toi !!!!.... je ne te raconte pas l'odeur.......et les coup de soleil en prime .......aie ! aie !!!!

Bouhhhh !!! les remontrances du docteur Vanop. devant tout le monde lorsqu'il remarquait nos coups de soleil  ( le fameux docteur qui obligeait ses fils à faire je ne sais plus combien de longueurs de piscine tous les midi. Pôvres gamins, nous avions pitié d'eux, ce n'était  plus de l'amusement mais du harcèlement )

Nous avions 15, 16, 17 ans

Nous étions jeunes, beaux !!! L'age de l'insoucience !!!
C'était hier

( Cliquez sur les photos )

13:16 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : souvenir, annees 60, bujumbura |  Facebook | |

 Souvenirs ! Souvenirs !

Que de souvenirs défilent dans ma tête en regardant ces photos :

1) L'avenue Marzorati que nous empruntions tous les jours. Elle partait de la cathédrale pour arriver au centre ville en passant devant la poste.

On aperçoit sur la droite " Stella Matutina " où j'ai passé toutes mes primaires. En regardant l'école je ne peux m'empêcher de penser à Soeur Mémoire qui a été  notre professeur avant de devenir la directrice de Stella Matutina. Il y avait aussi soeur Valentinus. Bizarrement Je n'ai gardé aucuns noms des professeurs laiques.

2) Sur la 2ème photo il y a ma soeur, N'yangé notre boy qui est resté avec nous de longues années et bibi......zut ! alors ! j'allais oublier le principal......nos poupées ;-)))))

3) Sur la dernière photo figure la seule maison que nous avons occupé dans la montagne, peu de temps dailleurs. C'est dans cette dernière que nous avons tous attrapé la fameuse grippe asiatique des années 50.

Très mauvais souvenir , elle m'est tombée dessus d'un coup. Je jouais avec mon cerf-volant sur le terrain en face de la maison quand soudain ma vue s'est troublée, j'ai attrapé un mal de tête atroce, je me suis trainée jusqu'à la maison  où Yangé notre boy a eu juste le temps de m'attraper, de me coucher , papa et ma soeur se trouvaient déjà au lit. maman a eu du boulot pour nous soigner avant de devenir à son tour malade !!!!

Vous constaterai en regardant la photo qu'en Afrique les chaussures ne se mettent pas aux pieds mais nous les enmenions tout de même avec nous.

Sursaut de civilisation je suppose ......mdrrrrrrrr !!!!!

Nous adorions marcher pieds nus !!!

Je continue à le faire dailleurs !!! 

 

12:50 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : souvenir, grippe asiatique |  Facebook | |

27/06/2007

Ancien aeroport de Bujumbura

L'aeroport de Bujumbura tel que je le connaissais lorsque j'ai quitté Buja en 1974.
aeropor1
 
avion%20aeropor
Il a bien changé depuis !!!
trip_to_burundi_dec_9_10_html_m1cedffb
Ci-dessous dans les années 40, le 1er aerodrome d'Usumbura, près du Stavros. Un stade a été construit dessus.
Toto Buja 1 (Medium)
1954 le 2ème aerodrome se trouvait sur la route de Rumonge ( moi, ma tante et ma soeur )
sobelair

23:00 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : aeroport |  Facebook | |

Le Castel

Le Castel.
J'ai visité cette maison en 1974, elle était à l'abandon depuis quelques années.
On l'appelait " la maison du pendu "
castel%20batiment
Sa plage
castel%20plage%20rocher

castel%20roch%C3%A9%20sur%20plage
La route pour y  accéder
castel%20route

Ci-dessous quelques explications “historiques” que j'ai reçu d'un copain de Bujumbura concernant cette affaire mystérieuse.

La dénomination “Maison du pendu” n’a pas de justification . Cette maison appartenait à Albert M. ( curé défroqué et originaire des ardennes, la famille y possédait un château ) .

Avec monsieur M. Albert Maus avait créé le parti Parmehutu avant l’indépendance. Ils avaient perdu les elections et ce serait suite à ça  qu'Albert M. se serait suicidé ou qu'on l’aurait aidé à le faire.

Mon frère avait été  chargé d’accompagner le parquet pour forcer les portes de la chambre forte de la dite maison. On a retrouvé Albert en état de décomposition bien avancé mais pas du tout pendu, il était tout simplement couché sur son lit .

Albert M.  était aussi connu pour organiser des messes noires dans sa maison .

kastel

 

22:48 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le castel, la maison du pendu, bujumbura |  Facebook | |

01/06/2007

Usumbura 1954 ( merci André pour cette photo )

Bujumbura 1954 (Medium)

00:57 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : usumbura |  Facebook | |

23/05/2007

Le Mwami Mwambutsa

Mwami Mwambutsa IV ( 1915-1966 )
Un homme d'une grande gentillesse, intelligent, ayant beaucoup d'humour.
Un grand monsieur que je suis heureuse d'avoir très bien connu. 
burundi-Mwambutsa
 
Son fils Charles N'tare IV de ma génération, né en 1947 tout comme moi.
On se côtoyais à l'entente sportive, lors de soirées dansantes.
Très bel homme.
Il fût, hélas, lâchelent assassiné en 1972.
burundi-ntareV
 
 

Le Mwami est le titre royal en kinyarwanda, en kirundi, en langue Nande et Bashi (Congo) ainsi que dans d'autres langues bantoues comme le Tonga parlé en Zambie et au Zimbabwe.

Portaient le titre de Mwami:

Suite sur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mwami

 
 

10:20 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : mwami mwambutsa, ntare iv, burundi |  Facebook | |

Hôtel Paguidas

Hotel Paguidas-Haidemenos50
 
Hotel Paguidas-Haidemenos50-1

00:43 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hotel pagudas, bujumbura |  Facebook | |

Vues de Bujumbura

HK067
 
HK069

00:35 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paguidas, bujumbura |  Facebook | |

Le Burundi Palace

HK066

00:31 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : burundi palace, bujumbura |  Facebook | |

La place Jungers

HK065

00:28 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la place jungers, usumbura |  Facebook | |

13/03/2007

Vue du belvédère sur Bujumbura et le lac Tanganyika

Mes fichiers re-5

21:20 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belvedere, bujumbura, lac tanganyika |  Facebook | |

divertissements à Bujumbura

L'entente sportive

ESU%20la%20piscine

Régates sur le lac Tanganyika

r%C3%A9gate%20sur%20le%20lac
Cercle hippique
jean%20defranne

A la plage avec les copains

 

20:55 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : divertissements, bujumbura, piscine, plage, chevaux |  Facebook | |

10/03/2007

Usumbura vu du ciel

9buja6 (Medium)

16:35 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vu du ciel |  Facebook | |

09/03/2007

Soirées, dîners et exposition à l'hôtel Paguidas

Merci Vassos pour les photos
Hotel%20Paguidas-Haidemenos6
 

Hotel Paguidas-Haidemenos50

 
Hotel Paguidas-Haidemenos50-2
 
Hotel Paguidas-Haidemenos50-3
 
Hotel%20Paguidas-Haidemenos5 (Small)

Hotel%20Paguidas-Haidemenos11,1
 
Hotel%20Paguidas%20Haidemenos-16 (Small)

 

Hotel%20Paguidas-Haidemenos3,3 (Small)
 
Hotel%20Paguidas-Haidemenos3,4 (Small)

L'hôtel Paguidas lorsqu'il n'avait qu'un étage

Hotel%20Paguidas-Haidemenos1

Un 2ème étage a été ajouté.....remarquez....même toiture ;-)))

0%20hotel%20paguidas%20dans%20les%20ann%C3%A9es%2050 (Small)

 

1959 La promesse

Ma soeur et moi le jour où nous avons fait notre promesse chez les guides
dyn006_original_706_688_pjpeg_54142_9a8423b3230bf05e3aa567f279e08b35-1
 
ma promesse

01:27 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : guide, promesse |  Facebook | |

L'hopital Louis Wagasoré

Il me semble que toute personne ayant vécu à Bujumbura a dû, ne fusse qu'une fois, avoir mis les pieds dans l'hôpital Louis Wagasoré.
C'est dans cet établissement que ma soeur et moi-même avons été opérées de l'appendicite ( opétation courante dans les années 50-60 )
J'occupais la chambre en face de la salle d'opération, celle avec la grande terrasse arrondie que l'on peut voir en avant plan.
Mon père y allait pour donner son sang.
L'hôpital aurait bien besoin d'un sérieux coup de main, il manque de tout, un jumelage avec un de nos hôpitaux en Belgique pourrait être une solution .....mais comment faire ???
Lh%C3%B4pital%20Dr.%20J.%20Rodhain.
 
clinique%20prince%20louis%20rwagasore

01:07 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : hopital louis wagasore de bujumbura |  Facebook | |

La cathédrale de Bujumbura

La cathédrale pratiquement achevée
cathédrale
Vu du ciel
payasage,%20vue%20a%C3%A9rienne%20de%20Buja%20et%20de%20Stella

00:45 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cathedrale de bujumbura |  Facebook | |

16/01/2007

1946 .....et des .....à Usumbura

USUMBURA

00:18 Écrit par Michèle dans Bujumbura | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : usumbura |  Facebook | |